Forum de jeu de rôle sur l'univers de Dragon Age, jeu du studio Bioware. Affilié à Mass Effect RPG
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesPortail Bioware RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le garde des ombre, le qunari et le mercenaire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Renard
Guerrier Indépendant / Mercenaire
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 12/04/2011
Age : 30
Exprimez-vous! : La chance, c'est une question de veine.

Feuille de personnage
Pays d'origine: Osterburg
Profession / rang: Mercenaire
Race: Humain

MessageSujet: Le garde des ombre, le qunari et le mercenaire.   Ven 15 Avr - 1:07

Descendant des montagnes de l'ouest Féreldien, caressant les collines de la campagne, se lovant contre les hautes tours des fiefs banneret, le vent déferle sur Atregris. La bourrasque traverse le village niché au creux des vallons, soulevant le long manteau et faisant s'envoler le chapeau d'un voyageur sortant de la Chantrie.

Courant après son chapeau en pestant, Renard le ramassa au pied des marches du temple, se redressant, il posa son regard sur la Chantrie. Massive construction de pierre froide parsemée de symboles religieux, elle se dressait au centre du village, semblant aussi immuable que les collines dont le village était entouré. Maugréant, Renard enfonça son chapeau de feutre au large bord sur sa tête avant de refermer son lourd manteau de voyage aux teintes brunes. Le vent était glacial et le crachin tombant sur la région rendait la terre boueuse. Le jeune homme s'éloigna prestement de l'église, il n'aimait guère ses endroits. Bien trop de bigots qui remettent leurs vies entre les mains d'un dieu qui les a abandonnés et puis les mères cherchaient toujours à vous taper du blé.
Il ne serait sans doute jamais entré dans la Chantrie si le tableau du Cantor ne signalait pas un travail bien payé. Bien payé, pff, à coups de prières ? Les Révérendes Mère avaient souvent la bourse aussi étroite que l'esprit mais, celle-ci avait promis un récompense plus qu'alléchante. Tous ça pour récupérer une gamine de la Chantrie enlevée par un Qunari. La révérende avaient été aussi avare en détail que l'annonce du Cantor, au vu de la récompense, la gamine enlevée devait appartenir à quelques notables ou alors le Qunari était un géant. P't'etre, bien les deux, sans doute même. La révérende avait précisé qu'il ne sera pas seul sur le contrat et que le/les autres mercenaires se trouvaient près de la taverne.


Ajustant sa lance en travers de son dos, le Renard se mit en direction de l'auberge, un espèce de maison accolée à une étable. Rustique. Les rues de la ville était désertes en ce matin, les hommes étaient aux champs et les femmes vaquaient sans doute à d'autres occupations. Seul dans la rue du petit village de campagne, Renard poussa la porte de l'auberge, non sans prendre le temps de lire l'écriteau. La Sauterelle. Le jeune homme eut un rictus, il avait connu un type qui se faisait appeler ainsi, toujours en train de s'agiter et parler enfin jusqu'au jour ou un berruier lui refit le portrait à la masse.
Le Renard pénétra dans l'auberge, une salle commune avec quelques tables, un bar et des escaliers montant à l'étage. Quelques clients cuvaient leurs vins dans la pénombre de la salle, le jeune homme n'y prêta guère attention avant de se diriger vers l'aubergiste. Gras, mal lavé, des tâches constellaient un tablier sur une panse large alors que l'homme nettoyait un verre avec un torchon qui dans un lointain passé avait du être blanc. Quel cliché, espérant que l'homme parle autre chose qu'un patois local, le Renard laissa l'aubergiste engager la conversation.


« Bonjour, froide journée n'est ce pas ? Qu'est ce que je vous sers ? Z'êtes nouveau dans le coin, un voyageur ? Belle arme, c'est quoi ? »

Oh bordel, l'aubergiste piaillait avec une voix aigüe, comment un homme aussi massif pouvait s'exprimer avec un timbre plus proche de celui de la jeune jouvencelle ? Renard réprimant un fou rire répondit d'un ton aussi calme que possible.

« Un froid à défriser un mouton, mettez moi un grog. »

Alors que l'aubergiste s'affairait, le Renard rajouta sur le ton de la discussion.

« Oui, oui, voyageur, je passais dans le coin. Je cherche un ami, on peut pas le rater, un grand type avec des cornes, y a peut être d'autres gens qui le cherchent d'ailleurs, vous en avez entendu parlé ? »



HRP : J'ai fais court vu qu'il n'y avait pas grand chose à dire et que je ne savais guère par où commencer. Bref, c'est lancé après, je sais pas trop à qui de répondre, vu que je sais pas si Wallace se considère de passage ou participant au contrat du Cantor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le garde des ombre, le qunari et le mercenaire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Garde impériale
» 03. Prends garde ! Spider Cochon est là.
» Garde de la Citadelle a cheval.
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]
» Les unités de la Garde Imperiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Dragon Age RPG :: Cartographie :: ◄ Thedas :: Royaumes de Ferelden (DÉNÉRIM) :: La campagne Féreldienne-
Sauter vers: