Forum de jeu de rôle sur l'univers de Dragon Age, jeu du studio Bioware. Affilié à Mass Effect RPG
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesPortail Bioware RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Promenons-nous dans les bois, pendant que les démons n'y sont pas

Aller en bas 
AuteurMessage
Raziel
Qui êtes-vous?
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Promenons-nous dans les bois, pendant que les démons n'y sont pas   Sam 10 Mar - 2:39

C'est... Bizarre... C'est la première chose qui frôle l'esprit de Raziel tandis qu'il se tient tranquillement assis sur une branche d'arbre, surveillant calmement la forêt qui, heureusement, reste immobile, grimaçant en se demandant pour la vingt-cinquième fois en l'espace de dix minutes si c'était VRAIMENT une bonne idée de venir dans cette forêt sans la moindre escorte... Quoi qu'en fait escorte ou pas escorte, le danger serait le même. Rien de pire qu'un endroit où l'immatériel règne quasiment en maître, à tel point que même les arbres sont des ennemis mortels ! Stupides Sylvans ! Parfois, il se demande vraiment si comme le lui a dit plusieurs fois Ai, sa curiosité n'est pas une horrible maladie qui, tôt ou tard, ne manquera pas de le tuer une deuxième fois, mais d'un autre côté, il ne peut que s'avouer que cette forêt est très amusante, malgré la menace constante qui y rode. Tout y bouge en permanence ! Rien n'y est jamais pareil et surtout, malgré le mal qui y demeure, cet endroit semble accueillir autant de démons que d'esprits en tous genres, recelant en plus une force toute particulière... Bien que certains endroits soient particulièrement dangereux et que sans la protection d'Ai, il ne serait certainement jamais ressortit vivant... Il repense entre autre à ce campement isolé, à l'air si confortable. Un campement vers lequel il a presque été irrémédiablement attiré à cause d'une fatigue soudaine, étant heureusement écarté de ce lieu par l'esprit demeurant en lui, ce dernier ressentant la présence d'un démon majeur, apparemment en forme désincarnée quelque part dans le campement, campement se révélant d'ailleurs être une illusion dangereusement attirante pavée de plusieurs squelettes d'elfes et d'humains apparemment beaucoup moins chanceux que lui. De plus, comme si cette zone n'était pas assez dangereuse, il a également eu l'horrible malchance de voir de loin une ou deux engeances, heureusement trop loin pour le repérer et de croiser sur son chemin d'étranges stèles Tévintides dégageant une impression de froid et de danger presque insoutenable. Intérieurement, il comprend pourquoi cette forêt est jugée maudite et surtout, extrêmement dangereuse, mais ce défaut est facilement éclipsé par la beauté des lieux. Les cours d'eau limpides, les magnifiques arbres et la douce odeur de plantes qui noie d'ailleurs totalement la sienne, le tout surmonté d'un magnifique ciel bleu parsemé de rares nuages blancs. Le fait que en plus, il n'y aie aucun Templier n'est qu'un bonus, certes très intéressant, mais un bonus tout de même

"Tu devrais peut être te méfier Raziel. Le danger est partout dans cette forêt et même si on est éloigné du centre, il reste suffisamment de magie ici pour cacher quelques démons mineurs"

Comme d'habitude... Toujours cette voix. Une voix si rassurante qui l'accompagne depuis sa première mort et le guide, le préservant de la plupart des dangers. Souriant légèrement, Raziel inspire profondément et se laisse aller en arrière, posant son dos sur la branche et laissant sa jambe gauche pendre dans le vide, ses mains partant derrière sa tête pour servir de coussin tandis qu'il se souvient, comme toujours. Ce doux souvenir de la première fois où il a entendu cette voix. Cette même voix qui a chassé la terreur qu'il ressentait ce jour là et qui depuis le protège, le console quand il est déprimé, le rassure quand il a peur ou le conseille quand il est un peu trop imprudent. Ai est en effet tout ce qu'il a pu désirer depuis que ses parents se sont séparés de lui. Quelqu'un qui croit en lui, prends soin de lui et s'inquiète pour lui. Bien que sa condition de mort en sursis soit assez dure à supporter par moments, cette sensation d'appartenance que Ai lui offre en vaut largement la peine... C'est juste dommage qu'il ne puisse jamais toucher l'esprit en question et ne soit capable que de sentir sa présence... Parce qu'un peu de chaleur humaine, c'est LA chose dont il manque le plus...

****Je sais... Ne t'en fais pas Ai... Je ne sens aucune présence démoniaque dans les parages et je suis SUR que cet arbre n'est pas un Sylvan. Mais quand même... Je pensais pas que le voile serait dans cet état ! C'est à peine si il y a un Voile d'ailleurs ! Je suis presque sur que je pourrai utiliser Ange sans coeur ici en n'utilisant que la moitié de l'énergie que ça me prend normalement pour rejoindre l'immatériel !****

"Peut être pas la moitié... Mais c'est sur qu'ouvrir le portail ne prendrai pas du tout d'énergie ici. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé dans cette forêt, mais comme tu l'as pensé à l'instant, le voile est si déchiré que la frontière entre mon monde et celui de tes semblables est à peine existante ! Il y a du se produire des choses vraiment atroces pour obtenir un tel résultat, peut être même encore plus violentes qu'au Pic du Soldat. Surement un massacre ou quelque chose de semblable."

Raziel préfère ne pas répondre, frissonnant violemment à l'idée du carnage que ça aurait pu prendre pour avoir un tel effet. Combien d'innocents auraient perdu la vie ? Combien de mages du sang cela aurait-il pris pour seulement provoquer une PETITE déchirure ? Alors, une aussi importante... Les stèles lui ont au moins prouvé que l'empire Tévintide avait joué un certain rôle dans cette forêt. De plus, il sait que les elfes vivaient à cet endroit avant, comme le prouvent certaines statues apparaissant ça et là autours de lui, représentant plusieurs divinités... Dont une qu'il reconnait comme étant Fen'Harel, le loup implacable, un des dieux les plus "malfaisants" et redoutés chez les Dalatiens. Grimaçant à nouveau, s'attendant presque à voir la statue s'animer, il ferme de nouveau les yeux, essayant de penser à autre chose, entre autre, aux loups-garous qui sont censés roder dans la forêt. Bien que n'ayant pas rencontré une seule de ces créatures (et très heureux de ce fait), il ne peut pas s'empêcher de se demander d'où sont venues ses créatures dont l'existence semble être bien plus jeune que celle de la forêt.

****On trouve de tout ici... Des loups garous, des démons, des ombres, des arbres vivants... Manquerait plus que... Les... Dragons ?****

"Tu as raté une bonne occasion de te taire... Enfin, de ne pas penser mon enfant... Je vais finir par croire que en plus des talents que je t'ai offert, tu as un don de voyance ou une TRÈS forte malchance..."

Pour un peu, Raziel se frapperait le front d'une main en maudissant toutes les divinités Elfiques, humaines, Tévintides et naines qu'il connait en entendant la voix d'Ai devenir vaguement moqueuse en lui tandis qu'il voit un énorme lézard d'environ deux mètres de haut et trois, voir quatre de long passer plus bas, ne le repérant heureusement pas. A en juger par la forme et si il se fie aux livres qu'il lisait dans la tour, il s'agit apparemment d'un Drake relativement âgé, moins puissant que son homologue femelle, mais tout de même assez dangereux... Pas vraiment le genre d'ennemi qu'il aimerait avoir à affronter tout seul donc...

****Super... Je me demande vraiment qui j'ai bien pu contrarier pour être maudit comme ça... Bon, au moins, c'est pas un dragon-sire...mais maintenant, faut que je trouve un moyen pour filer d'ici sans qu'il me voit ou me sente... Créateur... Mais qu'est ce que je vous ai fait pour mériter cette punition ?****
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Promenons-nous dans les bois, pendant que les démons n'y sont pas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Dragon Age RPG :: Cartographie :: ◄ Thedas :: Grandes Forêts :: Forêt de Breciliane-
Sauter vers: