Forum de jeu de rôle sur l'univers de Dragon Age, jeu du studio Bioware. Affilié à Mass Effect RPG
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesPortail Bioware RPGS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Meldond Solberg

Aller en bas 
AuteurMessage
Meldond Soberg
Qui êtes-vous?
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 50

MessageSujet: Meldond Solberg   Lun 10 Oct - 18:44

« Identité & informations de base. »

Nom complet :Meldond Soberg
Sexe : Masculin
Race : Humain
Âge : 43, né en 8 :90
Profession : Autrefois enchanteur du Cercle de Ferelden, maintenant Apostat volontaire
Grade, rang : Enchanteur
Groupe : Loyaliste de principe, Âme neutre de pratique

« Description plus étoffée. »

Caractère : Meldond est un homme d’âge mûr, détendu et complaisant. Affichant toujours un sourire aimable et indulgent, sa patience et sa persévérance à fait de lui très tôt un enseignant compétant. Calme et posé, c’est un bon vivant qui apprécie les plaisirs simples de la vie et qui la mord à pleine dents. Sons sens de l’humour est légèrement sarcastique, mais il n’est jamais volontairement blessant et est capable de soupeser quoi dire et ne pas dire selon les circonstances. C’est un mage intelligent et qui suit de nombreuses études sur des sujets variés pour son plaisir lorsqu’il n’aide pas ses apprentis.

Bien qu’il reconnaisse l’importance des Templiers dans la supervision des mages, il est toujours irrité de leur vigilance et leur méfiance, c’est à ses yeux une attitude contreproductive qui ne sert aucun des deux partis. Les templiers n’ont rarement quoi que ce soit à lui reprocher, son comportement est exemplaire et très coopératif, cependant, il n’hésite pas à protéger des apprentis ou des mages harcelé et maltraité par leurs « protecteurs », ce qui évidemment ne lui attirent pas que de bonnes faveurs de leurs parts.

C’est un Aequitarien de principe, il croit que la magie est un don unique et merveilleux dont il faut faire bénéficier le monde, pour lui, bien que les abominations restent un danger indéniable, enfermés toute la population magique dans des forteresses, n’est utile ni au commun des mortels, ni au magicien. Les premiers développant une peur maladive et les second une colère contenue pouvant devenir une haine aisément. Selon lui, il faudrait créer des chapitres du Cercle, des petites institutions regroupant les mages locaux qui pourraient aider la population tout en étant surveillé par les Chantries locales. Il a d’ailleurs déjà rédigé une thèse sur le sujet, sans résultats probants, cependant, il rêve de pouvoir montrer les bienfaits que pourraient apporter les mages s’ils étaient mieux traités et utilisés à des fins honnêtes et bénéfiques.

Physique : C’est un homme de haute taille, maigre aux membres proportionnés. Son visage aux traits carrés, sa barbe sa moustache et ses cheveux poivre et sel entretenus , lui donnent un air austère, mais c’est une impression qui disparaît rapidement dès qu’il se met à parler et que ses traits se détendent en un rictus aimable ou encore en un rire poli. De légères rides commencent à apparaître aux commissures de ses lèvres et de ses yeux, lui donnant un air étrangement plus complaisant.

Il se vêt normalement de robes de mages variés, mais dont les tons tournent toujours entre le bleu, le noir, le vert, et le pourpre. Et depuis son exil, il porte toujours une longue cape de voyage par-dessus ses vêtements.

Biographie : Né d’une famille modeste de Férelden en l’an 8:90, il fut comme beaucoup de mages, recruté dès ses premières manifestations de magie à l’âge de 9 ans. La Rébellion Féreldane venait de commencer, mais il n’en vit guère que les récits, puisqu’ils étaient confinés à l’intérieur du Cercle. Il fut ainsi introduit au monde des mages où il suivit l’enseignement requis pour lui permettre de dompter ce don, il se révéla un étudiant talentueux et à la discipline rigoureuse malgré son goût pour les loisirs. Il subit la Confrontation à l’âge de 20 ans et comme les enchanteurs le supposaient, il était vraisemblablement prêt puisqu’il réussit la Confrontation rapidement pour la moyenne.

Devenu mage à part entière, il put se lancer dans des études plus approfondies pour se spécialiser et il vécu dès lors nombreuses années paisiblement, étudiant et vivant une vie énergique, tant dans ses études que dans sa vie privée. Il tomba amoureux entre autre d’une autre mage, Alissa, avec qui il eut une relation durable et joyeuse à l’âge de 26 ans et durant les 14 années qui suivirent.

C’est durant sa vingtaine qu’il se rangea à la fraternité Aequetarienne, et bien qu’il considère cette école comme la meilleure option, il jugeait qu’il lui manquait quelques détails, détails qu’il mentionna dans sa thèse sur une possible reformation du système des cercles de Magi. Dans cette dernière, Meldond, en se basant sur l’enlisement du conflit entre Férelden et Orlais, souligne que les nombreux dommages collatéraux qu’elle avait occasionné auraient pu être amoindris si la Chantrie avait eu une structuration moins centralisée et qu’elle avait permis au mage d’aider les peuples de chaque pays à passer aux travers de cette épreuve, permettant ainsi au mage de s’épanouir et de diminuer les tentions mages/Chantrie et peuple/mages. Il n’avait pas la prétention de croire que tous les problèmes se règleraient, il y aurait toujours des mages du sang et des abominations, mais il restait persuadés que beaucoup moins de personnes seraient tentés par cette sombre magie si on offrait plus de liberté aux Cercle dans sa structuration. Malheureusement, cette dernière n’eut pas de réel succès, cependant ses réflexions innovantes et exaltées lui restèrent toujours en tête.

Poursuivant ses études, il continua également sa vie conjugale paisible avec Alissa, tout en devenant officiellement enchanteur. Sa nature calme, posée et aimable lui attira de nombreuses critiques positives, critiques qui s’amplifièrent à l’efficacité de son enseignement. Il manquait cependant de sévérité par moment et son côté excessivement joyeux faisait de lui un mauvais « ancien enchanteur », surtout que les idées qu’ils avaient véhiculées dans sa thèse restaient une ombre à son dossier. Heureusement pour lui, puisqu’il n’avait aucunement l’intention d’en devenir un, il avait même peur d’être nommé à ce poste considérant les responsabilités énormes que cela comporteraient.

Puis à l’âge de 40 ans, le 5e enclin débuta, dans les débuts il n’y porta guère attention, pour lui il s’agissait d’une invasion comme une autre que le roi et ses hommes pourraient aisément régler, l’envoi de mages compétents
renforça sa conviction.

Puis, après Ostagar, Au retour d’Uldred et des quelques survivants, advint la catastrophe du Cercle. Alissa et lui-même réussirent à s’échapper dans les premiers niveaux, avec quelques apprentis et à se barricader. Une fois que le cercle fut sauvé, cela ne fit que renforcer son opinion, pour lui, c’est la coercition de la Chantrie qui poussait les mages à ses extrêmes, des atrocités telles que les mages du sang ne se propageait que parce que cela paraissait être la seule option assez puissante pour les contrer. Dès ce moment, sa conviction se renforça et bien que sa femme tenta de le calmer, il resta particulièrement tenace.

Suivant l’arrivé du Gardien des Ombres, et le début de la restauration du Cercle, advint l’inévitable moment où les mages du furent réquisitionnés pour aller supporter l’armée rassemblée pour combattre l’Enclin, et conséquemment, lui et Alissa furent du nombre.

Durant la bataille, Il chercha vite un moyen de protéger sa femme sans qu’elle soit considérée comme un déserteur, Dès leur entrée dans Dénérim, on leur demanda de supporter un groupe de soldats qui allaient sécuriser le port. Alissa et Meldond, s’y rendirent et après plusieurs altercations arrivèrent à destination. L’ennemi une fois vaincu, ils sécurisèrent l’endroit et y découvrirent un sous-sol rempli de réfugié. C’était le moyen que recherchait Meldond, il demanda à Alissa de rester sur place et bien qu’elle refusa catégoriquement l’idée, Il lui fit comprendre que c’était ce qu’elle pouvait faire de mieux.

Peu de temps après, des renforts ennemis attaquèrent le port et Meldond parti au secours du contingent. Le combat fit rage et il s’épuisa énormément, néanmoins ils avaient l’avantage pour le moment.

Puis il remarqua que de la maison où se trouvait Alissa, des lumières inquiétante illuminaient les fenêtres. Comprenant le danger, il abandonna le régiment et se courut vers Alissa. Dans le combat, il s’était beaucoup éloigné de la maison, et avant même qu’il n’arrive, les lumières cessèrent. Lorsqu’il entra à l’intérieur, les quelques engeances restants furent promptement tués et en ouvrant la porte pour descendre au sous-sol, il faillit trébucher sur le corps d’Alissa qui était étalée dans l’escalier, une plaie béante dans l’estomac.

Il descendit à temps pour sauver une partie des citoyens, mais plusieurs étaient déjà morts, et lorsqu’il voulut aller supporter les soldats à l’extérieur, il les trouva morts également. L’ennemi avait pris le dessus pendant son absence, ou profitant de son absence.

Sans meilleur solution, il se barricada, avec les survivants dans la maison en espérant ne pas être trouvé.
La bataille se solda enfin, et il put retourner au Cercle, mais il revint chez lui un deuil personnel et éthique sur la conscience. Ce fut de longues années qui débuta pour lui.

2 ans s’écoulèrent où il essaya de supporter la réalité, ce qui ne fut guère aisée. Puis vint une certaine journée qui changea sa vie, celle où il décida de mettre en application ce qu’il avait toujours voulu faire, montrer au monde ce que les mages avaient de meilleurs à offrir. Il quitta le Cercle usant d’un subterfuge, puis parti aidé ceux qui pourraient avoir besoin de son aide dans tout Thedas.

Traits distinctifs : Des yeux bleus aciers saisissants.

« Équipements & combat. »

Équipement : Sac à dos, deux besaces, outre, quelques robes, une longue cape, un bâton soigneusement enveloppé et caché dans son dos.
Spécialité : mage (enchanteur)



Dernière édition par Meldond Soberg le Mar 11 Oct - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kraven
Qui êtes-vous?
avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 06/10/2011

MessageSujet: Re: Meldond Solberg   Lun 10 Oct - 21:00

Bienvenue et bonne chance pour l'obtention de ton personnage Wink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Meldond Solberg   Mar 11 Oct - 0:51

Très bien ! J'ai vu quelques fautes - enfin je crois.
-» l’en 8:90 -» l'an
-» Féreldane -» Féreldienne, à moins que ça fonctionne aussi...

Sinon Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Meldond Soberg
Qui êtes-vous?
avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 50

MessageSujet: Re: Meldond Solberg   Mar 11 Oct - 0:59


Hmm... C'est pas faux! Je ferai plus attention, et merci de vous encouragements Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Maître du jeu
Personnage non-joueur / Le démon du jeu.
Personnage non-joueur / Le démon du jeu.
avatar

Messages : 128
Date d'inscription : 14/01/2011
Exprimez-vous! : Je suis la voix du destin

MessageSujet: Re: Meldond Solberg   Mer 12 Oct - 12:41

Un bon Background.
Pas ou peu de fautes... Un personnage très intéressant même si pas forcément totalement original, en même temps à dragon age ce n'est pas évident, je vous l'accorde, surtout lorsqu'on souhaite un mage émancipé...
La qualité de l'écriture et l'histoire du perso rendent un résultat très sympathique.
SI aucun autre Admin n'y vois d'inconvénient :

Je VALIDE !

Bienvenue parmi nous !

cheers

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragon-age-rpg.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Meldond Solberg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Meldond Solberg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Dragon Age RPG :: Bibliothèque :: ◄ Feuilles de personnages :: ◄ Fiches validées-
Sauter vers: